Le Skeleton Band

Cinema Panopticum de Thomas Ott

Lundi 26 mars
22h30
Le Rockstore

Le Skeleton Band, découverte du Printemps de Bourges 2012, est présent dans Hybrides 2012 avec deux aventures singulières : un BD-concert et un Docu-Concert. Preuves que ces jeunes gens cherchent avec leur musique à déplacer les frontières et ont soif de rencontres.

Le Skeleton Band utilise son grand bazar musical : verres, guitares, percussions, banjo, basse, magnétophone, kazoo, sifflets et autres bizarreries instrumentales… pour inventer une bande-son idéale à la BD de Thomas Ott, Cinema Panopticum. La vision hallucinée de l’auteur sur la fête foraine s’ajoutant à leur musique à la fois bastringue, nerveuse et cabossée produit une machine étrange entre tragédie et burlesque.
Pour l’occasion, des étudiants de la faculté des sciences et de la licence professionnelle en parfums, arômes et cosmétique, diffuseront des parfums pendant le spectacle et nous permettront de vivre ce voyage en odorama.

Cinema Panopticum de Thomas Ott, un Bd-concert par Le Skeleton Band

Inventer une bande son pour Cinema Panopticum, c’est proposer une lecture de la bande dessinée de Thomas Ott. Nous invitons le public à naviguer dans cette œuvre à travers notre musique ; celle de Le Skeleton Band qui est bastringue, nerveuse, cabossée. Nous amenons une matière aux spectateurs, qui peuvent la modeler comme ils le souhaitent. L’espace entre l’écran et le public n’est pas obstrué par les musiciens. L’adresse entre l’image et l’audience est directe. Comme au cinéma. Le Skeleton Band est installé côté cours et côté jardin, en forme d’entonnoir. Ainsi la musique s’insinue, se glisse dans l’œuvre. Chaque musicien évolue dans un espace qui lui est propre ; son laboratoire personnel où gît un grand bazar : verres, guitares, percussions, banjo, basse, magnétophone, kazoo, sifflets et autres bizarreries instrumentales…
Ici, tragédie et burlesque sont permis. Cinema Panopticum de Thomas Ott, un Bd-concert par Le Skeleton Band, est une machine étrange qui raconte des histoires qui font grincer et claquer des dents.

Odorama

Réalisé par des étudiants de la faculté des sciences et de la licence professionnelle en parfums, arômes et cosmétique, l’odorama permettra l’immersion olfactive du spectateur dans le Bd-concert .

Un Bd-concert

Construite sur le modèle du ciné-concert cette création est le fruit de la rencontre entre deux univers singuliers et étonnement proches. Le Sketeton Band est un trio montpelliérain partisan d’un folk rock tendu et déglingué. Il y a cette voix qui sonne comme une lointaine cousine de Tom Waits. Il y a cette musique faite de rage contenue et d’envolées libératrices, entre explosions contraintes et plaisir dépouillés.Quant à Tomas Ott, il est zurichois et auteur de bande dessinée. Adepte de la technique de la carte à gratter, le noir est sa couleur de prédilection. S’appuyant sur un sens du cadrage au millimétrage cinématographique et une maîtrise d’orfèvre, Thomas Ott raconte des histoires empreintes de pessimisme et à l’humour toujours noir. Cinéma Panopticum est une de ces dernières publications sortie en France chez la fameuse maison d’édition L’Association.
Ce spectacle est donc une création originale née du télescopage entre l’univers musical du Skeleton Band et Cinéma Panopticum, recueil de nouvelles graphiques, sans dialogue et en noir et blanc, à l’humour dark et grinçant.

Il désosse

Le Skeleton Band joue une musique aux sonorités foisonnantes, qui s’amuse à désosser les genres musicaux à l’aide de nombreux instruments et casseroles. Chaque chanson est une histoire, un film, où déambulent souvent de singuliers personnages. Sur scène, le groupe malmène son univers. Il devient alors électrique et nerveux.

Création musicale Le Skeleton Band
Univers graphique Cinema Panopticum de Thomas Ott (2005, Edition Moderne)
Production CROUS de Montpellier et Ramblin’Bastringue