Fabrice Murgia / Cie Artara

Les enfants de Jéhovah

Mercredi 28 mars
21h
Théâtre Jean Vilar

En bonus au spectacle Le Chagrin des ogres, Fabrice Murgia nous présentera une performance autour de sa prochaine création que vous pourrez voir, achevée, au Printemps des Comédiens en Juin 2012.
Le spectacle ne traitera pas explicitement des sectes comme d’un problème de société ; l’histoire de son père sera le support de projection d’une nouvelle histoire, porteuse de l’interrogation d’une troisième génération issue de l’immigration économique dans les années 60. Une réflexion sur le rapport trouble entre les origines et l’argent, une exploration des thèmes du travail et de la famille à travers le regard d’un enfant à l’imaginaire formaté.

Notre famille immigre dans la région liégeoise en 1967. Roberto Murgia, mon père, naît sur ce long chemin, le 25 juin 1960, entre l’Italie et la Belgique. Durant la première partie de sa vie, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’il ait mon âge, mon père est Témoin de Jéhovah.
A l’aube des années 80, il rencontre ma mère et se voit « banni » du Royaume de Dieu car elle refuse d’adhérer au mouvement. Mon frère et moi avons grandi dans l’incompréhension, aux confins de la secte. Nous avons vu notre père rejeté par ses frères et sœurs. Ma grand-mère était entrée dans la secte après avoir perdu un enfant... Aujourd’hui, elle dit en avoir perdu beaucoup plus.
Le spectacle ne traitera pas explicitement des sectes comme d’un problème de société ; cette réalité sera le support de projection d’une nouvelle histoire, porteuse de l’interrogation d’une troisième génération issue de l’immigration économique dans les années 60. Une réflexion sur le rapport trouble entre les origines et l’argent, une exploration des thèmes du travail et de la famille à travers le regard d’un enfant à l’imaginaire formaté.

Lecture - Performance en avant-première de la création
Création du 24 avril au 16 mai au Théâtre Vidy-Lausanne
Présenté dans le cadre du festival Le Printemps des Comédiens les 16, 17 et 18 juin

Auteur et metteur en scène Fabrice Murgia
Co-concepteur David Murgia
Assistante à la mise en scène Catherine Hance
Recherches Virginie Demilier
Avec Cécile Maidon, Ariane Rousseau, Magali Pinglaut
Musique Maxime Glaude
Création vidéo et lumières Arié Van Egmond
Scénographie et création lumière Simon Siegmann
Création costumes Marie-Hélène Balau
Une production de la Cie Artara et de la Cie des Petites Heures, en coproduction avec le Théâtre National-Bruxelles, le Théâtre Royal de Namur, le Printemps des Comédiens, le Théâtre de Vidy-Lausanne, Le Parvis Scène Nationale Tarbes-Pyrénées, le Théâtre Liberté-Toulon
Avec le soutien d’Eubelius, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Loterie nationale
Parcours d’artiste avec le Printemps des comédiens